2 Comments

  1. Auto-stop en haute altitude : Traversée de l'Himalaya et du Cachemire
    septembre 3, 2017 @ 6:09

    […] J’arrive vendredi matin à Manali, une charmante petite ville au pied de l’Himalaya. Après la chaleur et l’humidité de la mousson, je retrouve la fraîcheur des montagnes. Toujours un peu malade, je profite du calme de l’auberge pour me reposer. Le balcon donne sur les premières montagnes himalayennes recouvertes d’une épaisse forêt. Toute la journée, on peut voir les nuages, très bas, se faufiler à travers celles-ci et offrir un tableau magnifique. Je profite aussi de mon arrêt pour prendre un bain thermal au milieu d’un temple hindou à Bashisht, un village voisin. Après ces deux jours bien reposant, je me lance dans la traversée de l’Himalaya en auto-stop. […]

    Reply

  2. Ce n'est qu'un au revoir !
    octobre 17, 2017 @ 7:40

    […] famille et mes amis. Il faut dire que ces dernières semaines ont été extrêmement éprouvantes. Outre l’auto-stop qui est surement le plus difficile auquel j’ai eu affaire, j’ai beaucoup subi le manque d’hygiène dans ce pays. Les diarrhées à répétition […]

    Reply

Leave a Reply